Accueil > Biologie > Associations of a vegan diet with inflammatory biomarkers

Associations of a vegan diet with inflammatory biomarkers

Liens entre régime végétalien et biomarqueurs inflammatoires

Menzel J, Biemann R, Longree A, et al. Associations of a vegan diet with inflammatory biomarkers. Sci Rep. 2020;10(1):1933. Published 2020 Feb 6.

Traduction du résumé

La nutrition végétarienne ou végétalienne peut influencer les processus inflammatoires, réduisant ainsi le risque de maladies chroniques. Alors que le régime végétalien gagne en importance dans nos sociétés, les données concernant les « risques et avantages d’un régime végétalien » ont été utilisées pour étudier les liens entre le régime végétalien et un spectre complet de biomarqueurs inflammatoires chez les omnivores. Cette étude porte sur 36 végétaliens et 36 omnivores (18 hommes et 18 femmes pour chaque groupe) âgés de 30 à 60 ans. Aucune différences significatives n’a été constaté entre végétaliens et omnivores au niveau des biomarqueurs inflammatoires étudiés (protéine C réactive à haute sensibilité (hsCRP), interleukine-18 (IL-18), antagoniste au récepteur de l’interleukine-1 (IL-1 RA), intercellulaire molécule d’adhésion-1 (ICAM-1), adiponectine, omentin-1 et résistine). Cependant, la durée d’un régime végétalien était positivement corrélée avec la résistine (Spearman r = 0,59), les concentrations d’IL-18 (Spearman r = 0,44) et d’IL-1 RA (Spearman r = 0,34). De plus, la présente étude corrobore le fait que l’IMC et le tour de taille sont des facteurs importants influençant l’état inflammatoire. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour évaluer le lien entre un régime végétalien et les biomarqueurs inflammatoires pour étudier plus précisément l’état inflammatoire en tant que mécanismes sous-jacents d’un régime végétalien qui pourrait influencer de nombreuses maladies chroniques.