Accueil > Conseils pratiques > Bébé végane (0 – 3 ans)

Bébé végane (0 – 3 ans)

Une synthèse du consensus scientifique en faveur de la viabilité d’une alimentation végétale chez les bébés est consultable ici.
Les positions officielles sur l’alimentation végétale des pays qui ont établi des recommandations alimentaires sont consultables ici.
Les positions officielles sur l’alimentation végétale des institutions de santé qui ont établi des recommandations alimentaires sont consultables ici.

Conseils pratiques au quotidien

Cette page rassemble les informations utiles au quotidien pour les parents de bébés ayant une alimentation végétale.

Une alimentation végétale équilibrée fournit au bébé de quoi couvrir ses besoins en énergie et en nutriments et assurer une croissance optimale. Vous trouverez ci-dessous une synthèse des bonnes pratiques pour assurer à votre bébé une alimentation végétale équilibrée.

Lait végétal infantile

Si le bébé n’est pas allaité, le lait végétal infantile peut être utilisé comme substitut au lait maternel. Disponible sans ordonnance en pharmacie ou en grande surface, il permet de couvrir efficacement les besoins nutritionnels. Les bébés nourris avec du lait végétal infantile (ceux à base de soja compris) ont les mêmes schémas de croissance, de santé osseuse et de fonctions métaboliques, reproductives, endocriniennes, immunitaires et neurologiques que les bébés allaités ou nourris avec du lait infantile à base de lait de vache.
Important : les laits végétaux non infantiles (les laits végétaux classiques du commerce) ne sont pas adaptés au nourrisson et ne doivent en aucun cas servir d’alternative au lait maternel ou infantile.

Complémentation en vitamine B12

Il est strictement nécessaire que les mères véganes et végétariennes se complémentent en vitamine B12 avec des dosages spécifiques du tout début de la grossesse jusqu’à la fin de l’allaitement. Une fois l’allaitement terminé, les mères doivent revenir à leur habitude de complémentation en vitamine B12 d’avant grossesse. La complémentation en vitamine B12 est également strictement nécessaire chez les bébés végétaliens et végétariens dès le début de la diversification alimentaire. Une carence en vitamine B12 peut avoir des conséquences très graves chez les bébés non complémentés allant jusqu’à des dommages neurologiques irréversibles.
Toutes les informations utiles, y compris sur les besoins spécifiques des femmes enceintes, des femmes allaitantes et des bébés sont disponibles sur la page dédiée aux mamans véganes.

Diversification alimentaire

A venir.

Apports en énergie

Un apport adéquat en énergie est important pour un bon développement. Dans un premier temps, ces besoins sont couverts par le lait maternel ou des préparations infantiles mais, dès le début de la diversification alimentaire, il est important que le bébé consomme des aliments ayant une teneur énergétique (lipides, glucides et protéines) suffisante.
Les protéines ne sont pas spécialement un problème car, comparé aux adultes, les bébés ont des besoins plus importants en lipides, équivalent en glucides et plus faibles en protéines. Vous trouverez plus d’informations sur la page dédiée aux apports énergétiques.

Points d'attention

Les risques de carences les plus importants concernent les nutriments marqués en orange dans la rubrique nutrition, il s’agit du fer, du calcium, du zinc, de la vitamine D, de l’iode, des oméga-3 et de la choline. En cas d’alimentation végétale déséquilibrée, ce sont d’abord ces nutriments qui viendront à manquer.
Pour plus d’informations sur les besoins des bébés en chacun de ces nutriments, vous pouvez vous référer aux tableaux des « apports nutritionnels conseillés » sur les pages dédiées à chaque nutriment.