Pourquoi cette remarque est fallacieuse

Cette remarque découle d’une confusion entre entre les aliments (qui relèvent du culturel) et leur composition en nutriments (qui relève de la nutrition). En effet, pour être en bonne santé, l’humain n’a pas besoin d’aliments spécifiques mais bien de nutriments spécifiques. Ainsi, une alimentation végétale supprime certains aliments mais ne supprime aucun nutriment.

Par exemple, les oranges contiennent de la vitamine C : il est vrai de dire que la vitamine C est essentielle à la santé mais il est faux de dire que les oranges sont essentielles à la santé. En effet, les oranges ne sont qu’une source de vitamine C parmi d’autres (poivrons, fraises, choux, brocoli, kiwi, etc.). Ainsi, il est tout à fait possible de couvrir ses besoins quotidiens en vitamine C sans consommer d’oranges, et il en est de même pour l’ensemble des autres nutriments qui peuvent tous provenir de sources différentes.

Cette remarque est donc fallacieuse par son angle culturel et non nutritionnel. Les véganes ne mangent pas de tous les aliments mais mangent bien de tous les nutriments.

 

Pour aller plus loin

Cette remarque reste fallacieuse même vue sous l’angle culturel. En effet, connaissant les prix d’achats, les contraintes de production, de transport et de saisonnalité, les difficultés de conservation, les goûts, les traditions, les allergies, les problèmes de santé, les interdits et les croyances de chacun, personne ne mange de tous les aliments (choux de Bruxelles, manioc, wakamé, mangue, tempeh, salicorne, fruit du dragon, feuille de bananier, etc.) ni de toutes les catégories d’aliments (insectes, etc.).

Cette remarque est donc également fallacieuse sous l’angle culturel car personne ne mange de tous les aliments ni de toutes les catégories d’aliments.

 

Notes et références

Pas de notes ni de références pour cet article.

 

Commentaires