Accueil > Positions scientifiques > Actualité de la recherche > Nutrient and food intake of participants in a whole-food plant-based lifestyle program

Nutrient and food intake of participants in a whole-food plant-based lifestyle program

Apports nutritionnel et alimentaire des personnes adoptant un mode de vie basé sur l'alimentation végétale et les aliments non-transformés

Jakše B, Jakše B, Pinter S, Pajek J, Godnov U, Mis NF. Nutrient and Food Intake of Participants in a Whole-Food Plant-Based Lifestyle Program [published online ahead of print, 2020 Jul 24]. J Am Coll Nutr. 2020;1-16. doi:10.1080/07315724.2020.1778584

Traduction du résumé

Objectif

Nous avons évalué l’adéquation en nutriments d’un régime alimentaire complet bien planifié à base de plantes (RCBP) comme composante d’un programme communautaire continu d’optimisation du mode de vie. Nous avons étudié les contributions des nutriments provenant des aliments et des suppléments et des substituts de repas à base de plantes (SSRBP) séparément (aliments, SRBP) et combinés (par rapport aux recommandations) ainsi que la consommation des groupes alimentaires, tous deux en fonction du sexe.

Méthode

Notre étude transversale a inclus 151 participants actifs et en bonne santé (âgés de 39,6 ans) qui suivaient un régime alimentaire de type occidental lorsqu’ils ont volontairement rejoint notre programme de mode de vie avec un RCBP (il y a 0,5 à 10 ans). Nous avons évalué le régime alimentaire à l’aide de registres alimentaires pondérés sur 3 jours (aliments, S et SRBP). Après avoir standardisé l’apport en nutriments à 2000 kcal/j, nous avons calculé la contribution des macro- et micronutriments provenant des aliments et de SRBP séparément et combinés (aliments + SRBP) (par rapport aux recommandations d’Europe centrale), ainsi que l’apport des groupes d’aliments, tous deux selon le sexe.

Résultats

Tous les apports en macro- et micronutriments (total : aliments plus SRBP) ont dépassé les valeurs de référence, à l’exception du calcium (95% et 82% chez les femmes et les hommes) et de la vitamine D (pour les deux sexes, en été). Par rapport aux hommes, les femmes ont consommé (c’est-à-dire à partir des aliments et de SRBP ensemble) des quantités nettement plus importantes de 23 (/25) micronutriments (8 [/25] provenant des aliments et 22 [/25] de SRBP). Le régime alimentaire était principalement composé des éléments suivants (par ordre décroissant de masse) : légumes/fruits non transformés, céréales complètes, légumineuses, pommes de terre, noix/graines, SRBP, et épices/herbes.

Conclusions

Les participants à notre programme de mode de vie RCBP ont ingéré un régime alimentaire RCBP riche en nutriments et une supplémentation ciblée. Le programme communautaire permanent du RCBP garantit un régime alimentaire sain, équilibré et respectueux de l’environnement pour les participants qui s’y conforment.