Cette page rassemble les informations utiles aux professionnels de santé sur la choline dans l’alimentation végétale. Une synthèse grand public est consultable ici.

Description

La choline est un nutriment essentiel à la santé humaine [1][2][3] qui intervient, entre autres, dans le métabolisme des lipides [4], contre l’accumulation de corps gras dans le foie [5], dans le bon fonctionnement du système nerveux central [6], dans le bon fonctionnement des fonctions cognitives [7], dans le bon développement du cerveau chez le fœtus [8], dans le bon fonctionnement des muscles [9] et dans de nombreux processus cellulaires [10][11] (la choline est un précurseur de bétaïne et d’acétylcholine, etc.).

Bien qu’une petite quantité puisse être synthétisée par le foie [12], un apport par l’alimentation est nécessaire pour couvrir ses apports journaliers recommandés.

Apports nutritionnels conseillés

Synthèse des apports nutritionnels conseillés [13] et des apports nutritionnels maximum conseillés [14]. Ces apports sont des références journalières moyennes et peuvent se compenser sur plusieurs jours.

Classes d'âges
conseillé

conseillé

max

max
De 0 à 3 mois
125 mg
125 mg
?
?
De 4 à 12 mois
150 mg
150 mg
?
?
De 1 à 3 ans
200 mg
200 mg
1000 mg
?
De 4 à 6 ans
250 mg
250 mg
1000 mg
1000 mg
De 7 à 9 ans
250 mg
250 mg
2000 mg
2000 mg
De 10 à 12 ans
375 mg
375 mg
2000 mg
2000 mg
De 13 à 14 ans
400 mg g
550 mg
3000 mg
3000 mg
De 15 à 18 ans
425 mg
550 mg
3500 mg
3500 mg
De 19 à 24 ans
425 mg
550 mg
3500 mg
3500 mg
De 25 à 50 ans
425 mg
550 mg
3500 mg
3500 mg
De 51 à 64 ans
425 mg
550 mg
3500 mg
3500 mg
Plus de 65 ans
425 mg
550 mg
3500 mg
3500 mg
Cas particuliers
conseillé

conseillé

max

max
Activité sportive régulière
?
?
3500 mg
3500 mg
Grossesse
450 mg
-
3500 mg
-
Allaitement
550 mg
-
3500 mg
-

En cas de consommation régulière d’alcool ou de tabac, d’obésité, de fracture, d’infection, d’insuffisance hépatique, de dysfonctionnement intestinal ou de traitement médical (chimiothérapie, etc.) ou médicamenteux (antiépileptiques, etc.), il peut être nécessaire de revoir ces apports nutritionnels conseillés. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

Facteurs influençant la biodisponibilité

La capacité d’un aliment à couvrir nos apports nutritionnels conseillés dépend de sa teneur en nutriments mais aussi de la biodisponibilité de ces derniers, c’est-à-dire de la fraction de la quantité ingérée qui sera assimilée et utilisée par l’organisme. Pour augmenter la biodisponibilité des nutriments, il est préférable de favoriser la consommation d’activateurs d’absorption et d’éviter celle d’inhibiteurs.

A venir.

A venir.

A venir.

Meilleures sources alimentaires végétales

Un poster simplifié du tableau ci-dessous est téléchargeable ici. Tous les posters des meilleures sources alimentaires végétales peuvent être consultés et téléchargés ici.

Les aliments présentés ont une teneur moyenne d’au moins 5 % des apports nutritionnels conseillés d’un adulte de 25 à 50 ans sans problème de santé particulier. Ils sont triés par teneur moyenne décroissante pour 100 g d’aliment [15][16].

Conseils pratiques

Trois conseils simples pour couvrir ses apports nutritionnels conseillés.

Fact-checking

Pas encore d’information fact-checkée pour ce nutriment.

Notes et références

  1. European Food Safety Authority (EFSA), EFSA Panel on Dietetic Products, Nutrition and Allergies (NDA), Scientific Opinion on Dietary Reference Values for choline, 2016
  2. National Institutes of Health (NIH), Office of Dietary Supplements (ODS), Choline
  3. Oregon State University, Linus Pauling Institute, Micronutrient Information Center, Choline
  4. Human Metabolome Database, Showing metabocard for Choline, Description
  5. Review, Current Opinion in Gastroenterology, Karen D. Corbin, Steven H. Zeisel, Choline Metabolism Provides Novel Insights into Non-alcoholic Fatty Liver Disease and its Progression, 2013
  6. Brain, Skripuletz T, Manzel A, Gropengießer K, Schäfer N et al., Pivotal role of choline metabolites in remyelination, 2014
  7. Journal of the American College of Nutrition, Ylilauri MPT, Voutilainen S, Lönnroos E, Virtanen HEK, Tuomainen TP, Salonen JT, Virtanen JK, Associations of dietary choline intake with risk of incident dementia and with cognitive performance: the Kuopio Ischaemic Heart Disease Risk Factor Study, 2019
  8. Journal of the American College of Nutrition, Zeisel SH, Nutritional importance of choline for brain development, 2004
  9. The American Journal of Clinical Nutrition, Fischer LM, daCosta KA, Kwock L, Stewart PW, Lu TS, Stabler SP, Allen RH, Zeisel SH, Sex and menopausal status influence human dietary requirements for the nutrient choline, 2007
  10. Review, Nutrition Reviews, Leermakers ET, Moreira EM, Kiefte-de Jong JC, Darweesh SK et al., Effects of choline on health across the life course: a systematic review, 2015
  11. Review, Nutrients, Alejandra M. Wiedeman, Susan I. Barr, Timothy J. Green, Zhaoming Xu, Sheila M. Innis, David D. Kitts, Dietary Choline Intake: Current State of Knowledge Across the Life Cycle, 2018
  12. Progress in Lipid Research, Vance DE, Ridgway ND, The methylation of phosphatidylethanolamine, 1988
  13. Oregon State University, Linus Pauling Institute, Micronutrient Information Center, Choline, The Adequate Intake (AI)
  14. Oregon State University, Linus Pauling Institute, Micronutrient Information Center, Choline, Toxicity
  15. United States Department of Agriculture Agricultural Research Service, USDA Food Composition Databases, Choline, (mg) per 100g
  16. Direction générale des produits de santé et des aliments (DGPSA), Fichier canadien sur les éléments nutritifs (FCÉN), Choline