Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Accueil > Nutrition > Minéraux > Sélénium

Sélénium

Description

Le sélénium est un nutriment essentiel à la santé humaine qui intervient, entre autres, dans la synthèse de plusieurs enzymes anti-oxydantes et dans la stimulation des défenses immunitaires [1].

La teneur en sélénium dans les aliments est très variable car elle dépend fortement de la teneur en sélénium du sol, ainsi un même aliment aura une teneur en sélénium différente selon son lieu de culture. De plus, le sélénium est présent dans les végétaux sous cinq formes différentes ayant globalement la même activité chimique, chaque végétal accumulant mieux certaines formes que d’autres : le blé, le soja, les noix, etc. sont par exemple plus riches en sélénométhionine alors que les oignons, les choux, etc. sont plus riches en sélénocystéine [2].

 

Apports nutritionnels conseillés

Synthèse des apports nutritionnels conseillés [3][4] et des apports nutritionnels maximum conseillés [5]. Ces apports sont des références journalières moyennes et peuvent se compenser sur plusieurs jours.

.
Apports nutritionnels
conseillés
Apports nutritionnels
maximum conseillés

Classes d’âges
♀
♂
♀
♂
Moins de 4 mois
4 – 12 mois
1 – 3 ans
4 – 6 ans
7 – 9 ans
10 – 12 ans
13 – 14 ans
15 – 18 ans
19 – 24 ans
25 – 50 ans
51 – 64 ans
65 ans et plus
10 μg
15 μg
15 μg
20 μg
30 μg
45 μg
60 μg
60 μg
60 μg
60 μg
60 μg
60 μg
10 μg
15 μg
15 μg
20 μg
30 μg
45 μg
60 μg
70 μg
70 μg
70 μg
70 μg
70 μg
?
?
60 μg
90 μg
130 μg
200 μg
200 μg
250 μg
300 μg
300 μg
300 μg
300 μg
?
?
60 μg
90 μg
130 μg
200 μg
200 μg
250 μg
300 μg
300 μg
300 μg
300 μg

Cas particuliers
♀
♂
♀
♂
Activité sportive régulière
Grossesse
Allaitement
?
60 μg
75 μg
?


300 μg
300 μg
300 μg
300 μg
300 μg
300 μg

En cas de consommation régulière d’alcool ou de tabac, d’obésité, de fracture, d’infection, d’insuffisance hépatique, de dysfonctionnement intestinal ou de traitement médical (chimiothérapie, etc.) ou médicamenteux (antiépileptiques, etc.), il peut être nécessaire de revoir ces apports nutritionnels conseillés. N’hésitez pas à en parler à votre médecin.
 

Meilleures sources alimentaires végétales

Les teneurs moyennes sont triées par ordre décroissant et sont exprimées pour 100 g d’aliment [6][7][8] et pour 1 litre d’eau [9]. Les aliments présentés contiennent au minimum 5 % des apports nutritionnels conseillés d’un adulte de 25 à 50 ans sans problème de santé particulier.

Légumes, céréales, légumineuses et fruits crusLégumes, céréales, légumineuses, fruits et champignons cuitsOléagineux, farines, huiles, graines, fruits à coque et eauxAromates, épices, algues et champignons fraisAromates, épices, algues et sucres secs ou en poudre
 

Conseils pratiques

Trois conseils simples pour couvrir ses apports nutritionnels conseillés.

idée
A venir
A venir
idée
A venir
A venir
idée
A venir
A venir
 

Notes et références

  1. Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES), Les minéraux
  2. Oregon State University, Selenium, Sources, Food
  3. Société Suisse de Nutrition (SSN), Valeurs de référence DACH, 2015
  4. European Food Safety Authority (EFSA), Scientific Opinion on Dietary Reference Values for selenium, 2015, page 25 – 28
  5. European Food Safety Authority (EFSA), Scientific Committee on Food (SCF), EFSA Panel on Dietetic Products, Nutrition and Allergies (NDA), Overview on Tolerable Upper Intake Levels, 2018
  6. Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES), table Ciqual 2017, Sélénium (µg/100g)
  7. United States Department of Agriculture Agricultural Research Service, USDA Food Composition Databases, Selenium, Se (µg) per 100g
  8. Direction générale des produits de santé et des aliments (DGPSA), Fichier canadien sur les éléments nutritifs (FCÉN), Sélénium
  9. Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES), Évaluation des risques sanitaires liés aux dépassements de la limite de qualité du sélénium dans les eaux destinées à la consommation humaine
Top