Accueil > Positions scientifiques > Actualité de la recherche > Oral health in a cohort of individuals on a plant-based diet: a pilot study

Oral health in a cohort of individuals on a plant-based diet: a pilot study

La santé bucco-dentaire d’une cohorte de personnes suivant un régime alimentaire à base de plantes : une étude pilote

Mazur M, Bietolini S, Bellardini D, et al. Oral health in a cohort of individuals on a plant-based diet: a pilot study. Clin Ter. 2020;171(2):e142-e148. doi:10.7417/CT.2020.2204

Traduction du résumé

Introduction

Les régimes alimentaires à base de plantes sont associés à une baisse: (i) de l’indice de masse corporelle, (ii) du taux de mortalité par cardiopathie ischémique, (iii) du cholestérol sérique, (iv) de l’incidence de l’hypertension artérielle, (v) du diabète sucré de type II et du cancer, avec une espérance de vie globalement plus longue. Cependant, peu de données sont disponibles concernant la santé bucco-dentaire des personnes suivant un régime alimentaire à base de plantes.

Objectif

L’objectif de cette étude était d’examiner l’état général et clinique de la santé bucco-dentaire d’une cohorte d’adultes ayant suivi un régime alimentaire à base de plantes pendant au moins 24 mois.

Matériaux et méthodes

À cette fin, les personnes ont reçu deux questionnaires d’un hygiéniste dentaire (a. Questionnaire sur les zones à risque pour les maladies bucco-dentaires ; b. Version italienne du Profil d’impact sur la santé bucco-dentaire -14 (IOHIP-14)) et un examen clinique de la cavité buccale a été effectué.

Résultats

Soixante-dix-sept personnes adultes ont été inscrites. En moyenne, ils ont suivi un régime alimentaire à base de plantes pendant les quatre dernières années, ont pris quatre repas par jour et se sont brossé les dents deux fois par jour. Les fruits étaient l’aliment le plus fréquemment consommé au petit déjeuner par 48 des participants. Trente-quatre répondants ne buvaient ni bière ni vin, 65 ne consommaient pas de spiritueux, 57 évitaient les boissons gazeuses et 62 (80,5 %) ne consommaient pas de boissons à forte teneur en sucre. Au cours des trois dernières années, différentes thérapies dentaires ont été signalées par 36 participants. Dans l’ensemble, les réponses « jamais et presque jamais » au questionnaire IOHIP-14 ont été observées chez 87% à 100% des individus. Une analyse de régression logistique multiple a révélé que la consommation de fruits frais au déjeuner avait un effet protecteur contre les caries (p < 0,05).

Conclusions

En conclusion, cette étude a montré que les personnes suivant un régime alimentaire à base de plantes ont une bonne santé bucco-dentaire générale. Ces conclusions sont en accord avec un comportement général présent chez les participants qui tend vers un style de vie sain.