FACEBOOK
FACEBOOK
TWITTER
Visit Us
INSTAGRAM
Accueil > Préjugés & réponses > Agriculture, élevage et chasse > « Oui, mais… les vaches, brebis, … doivent être traitent, elles ont besoin de l’humain ! »

« Oui, mais… les vaches, brebis, … doivent être traitent, elles ont besoin de l’humain ! »

Pourquoi cette remarque est fallacieuse

A venir.
 

Pour aller plus loin

A venir.

Les veaux mâles ne produisent pas de lait et sont donc considérés comme inutiles dans cette industrie. Ils sont donc tués très jeunes, généralement pour fournir de la viande de veau ainsi que d’autres sous-produits : présure (enzyme digestive destinée à la fabrication de fromage), etc.
L’élevage a, par le biais des croisements, favorisé la naissance de vaches « laitières » qui produisent toujours plus de lait, à tel point que leurs pis pèsent bien trop lourd et leur causent des difficultés à marcher et autres douleurs articulaires chroniques. Du point de vue des consommateurs humains, c’est une caractéristique intéressante. Du point de vue de la vache, c’est un handicap.
Quant au fait d’inséminer de force une femelle chaque année et lui retirer systématiquement son petit à la naissance… Faut-il vraiment rappeler que ça engendre des deuils et des traumatismes psychologiques dévastateur chez n’importe quel mammifère femelle ? Et que les vaches n’y font pas exception ?
 

Notes et références

A venir.
 

Commentaires
Top