Pourquoi cette remarque est fallacieuse

Prévention

C’est juste que TOUT est prévu pour l’alimentation dominante donc on prend des précautions… et puis les prises de sang c’est une manière easy de montrer à nos proches que tout roule.

Analyses recommandées en cas de doute

  • Vitamine B12

blablabla pour la vitamine b12 il faut acide metylmalonique dans utirne

L’acide méthymalonique (AMM) est un composé retrouvé dans le sang ou dans l’urine est est relié à l’homocystéine. Son analyse, ajoutée à celle de l’homocystèine, permet de diagnostiquer fermement un taux faible ou une détection précoce d’une carence en B12, surtout si elles sont toutes les deux élevées. Cela voudrait dire qu’il y a peu de B12 disponibles au niveau du tissu.

Si c’est seulement l’homocystèine qui est élevée, alors il se peut que l’acide folique soit faible ou qu’il ne se métabolise pas bien.

Si les concentrations d’AMM et d’homocystèine sont normales, il est peu probable qu’il y ait une carence en B12.

  • Fer

L’essentiel du fer est réparti entre l’hémoglobine des hématies (≅ 3 g) et le fer de réserve cellulaire (ferritine) contenu dans les hépatocytes, les érythroblastes et les macrophages (≅ 1 g). Ces réserves sont variables selon les circonstances physiologiques, dont l’âge. Un déséquilibre prolongé entre apports et besoins en fer, quelle qu’en soit la cause, amenuise progressivement le stock de fer de l’organisme

surtout pour les femmes qui sont beaucoup plus sujette aux carence en fer a cause de leur règles

La ferritine est la protéine qui permet le stockage de fer à l’intérieur des cellules. En d’autres termes, elle est le reflet de la quantité de fer présente dans l’organisme (majoritairement au niveau du foie). Cette analyse est utile en combinaison avec celle de la capacité totale de fixation du fer (CTFF) pour évaluer la sévérité de la carence en fer ou la surcharge.

Les vég* peuvent avoir des concentrations de fer suffisantes s’ils mangent des quantités de légumes et de fruits contenant du fer, comme les épinards et les raisins secs. Toutefois, chez les crudivores, selon le type de régime, leurs analyses de sang peuvent révéler de faibles taux de globules rouges et une carence en fer. Par exemple, dans une étude menée en Allemagne en 2001 (étude de Giessen étudiant un régime riche en fruits, souvent un type de fruit par repas), chez les participants ayant mangé cru le plus longtemps, 43 % des hommes et 15 % des femmes étaient anémiques. [1]

Une détection précoce d’une carence en fer ne provoque pas d’effets physiques, alors il se pourrait que tu ne saches pas que ton taux de fer est en train de diminuer, mais à mesure que le taux d’hémoglobine descend en dessous de 10 g par décilitre, les choses peuvent devenir difficiles.

Donc, plus la carence en fer progresse, plus des symptômes commencent à apparaître, tels que la fatigue, la faiblesse, des étourdissements et des maux de tête. Et plus les réserves de fer diminuent, plus tu peux éprouver de l’essoufflement, des bourdonnements dans les oreilles (acouphènes), la somnolence et l’irritabilité.

 

Pour aller plus loin

A venir.
 

Notes et références

A venir.
 

Commentaires