Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Accueil > Préjugés > Stéréotypes et amalgames > « Oui, mais… Hitler était végétarien ! »

« Oui, mais… Hitler était végétarien ! »

POURQUOI CETTE REMARQUE EST INJUSTIFIÉE

Sophisme

Cette remarque est un sophisme célèbre, le « déshonneur par association » [1], qui consiste à disqualifier un adversaire en rattachant de manière fallacieuse un point de son argumentaire, de son comportement ou de sa personnalité à un repoussoir (personnage, idéologie, doctrine, courant ou concept connu pour être en lui-même négatif, réfuté, inadmissible ou immoral).

Dans ce cas précis, il s’agit de relier le fait d’être végétarien au nazisme, idéologie repoussoir par excellence, au prétexte que « Hitler était végétarien ».

Valeur argumentative

Bien sûr, ce sophisme n’a aucune valeur argumentative, et cela pour au moins deux raisons :

  • Le lien supposé entre l’adversaire et le repoussoir est totalement fictif.

Dans notre cas, il n’y a aucun lien, ni de corrélation ni de causalité, entre le végétarisme et les actes d’Adolphe Hitler.

  • Toute personne utilisant ce sophisme peut facilement être elle même associé au repoussoir qu’elle a utilisé.

Cela peut être le sexe, la nationalité, la taille, la langue parlée, un tic, les gouts en littérature, le type d’alcool préféré, le fait qu’il soit fumeur ou non fumeur, etc. Il y a une infinité de possibilités, plus ou moins farfelues. Le fait qu’une personne puisse être fallacieusement associée à Hitler n’a donc aucune valeur car il est possible d’associer fallacieusement n’importe quelle personne à n’importe quel repoussoir.

Conclusion

Cette remarque est injustifiée car ce sophisme n’a strictement aucune valeur argumentative.

Par ailleurs, le sophisme inverse, par exemple « Gandhi était végétarien », n’a pas plus de valeur argumentative.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Quid des autres dictateurs ?

Dans l’hypothèse où le régime alimentaire des dictateurs aurait un quelconque lien avec ses crimes, on pourrait rappeler que parmi les dix dictateurs les plus meurtriers de l’Histoire (Mao Zedong, Joseph Staline, Adolphe Hitler, Leopold II de Belgique, Hideki Tojo, Enver Pacha, Pol Pot, Saddam Hussein, Kim II Sung et Mohammed Suharto), tous étaient carnistes à l’exception d’Adolphe Hitler.

Par ailleurs, Joseph Staline et Mao Zedong sont chacun responsable de plus de morts qu’Adolphe Hitler : 78 millions pour Mao Zedong, 23 millions pour Joseph Staline et 17 millions pour Adolphe Hitler. De là à en déduire que le carnisme rendrait donc plus meurtrier que le végétarisme, il n’y a qu’une erreur de raisonnement.

 

SOURCES
  1. Wikipedia, Sophisme par association

Laissez votre réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top