Accueil > Positions scientifiques > Actualité de la recherche > The association between plant-based content in diet and testosterone levels in US adults

The association between plant-based content in diet and testosterone levels in US adults

Association entre la part d'aliments d'origine végétale dans l'alimentation et les niveaux de testostérone chez les adultes américains

Kuchakulla M, Nackeeran S, Blachman-Braun R, Ramasamy R. The association between plant-based content in diet and testosterone levels in US adults. World J Urol. 2020

Traduction du résumé

Objectif

Évaluer l’association entre la part d’aliments d’origine végétal dans le régime alimentaire et les niveaux de testostérone sérique chez les hommes à partir de la base de données de l’enquête nationale sur la santé et la nutrition (NHANES).

Matériel et méthodes

Les données démographiques, le régime alimentaire et les niveaux de testostérone sont issues de la base de données NHANES. À l’aide du questionnaire sur la fréquence des aliments, un indice global de régime alimentaire à base de plantes (PDI) et un indice de régime alimentaire sain à base de plantes (hPDI) ont été développés. Un score PDI et hPDI plus élevé indique une consommation plus élevée d’aliments végétaux.

Résultats

Au total, 191 participants ont été inclus, l’âge moyen était de 45 (30-60) ans et le niveau moyen total de testostérone était de 546,7 ± 254,7 ng / dL. Les PDI et hPDI moyens étaient respectivement de 50,4 ± 6 et 50,8 ± 7,2. Sur l’analyse de régression linéaire multiple, l’IMC et l’âge contribuent de manière significative aux niveaux de testostérone (p <0,05); cependant, aucun des indices de régime alimentaire n’a prédit de manière significative les taux sériques de testostérone (PDI: p = 0,446; et hPDI: p = 0,056).

Conclusions

Dans une base de données nationale bien caractérisée, l’indice de régime alimentaire à base de plantes est incapable de prédire les niveaux de testostérone. La part d’aliments d’origine végétale dans le régime alimentaire n’est pas associée aux niveaux de testostérone sérique.