Accueil > Positions scientifiques > Actualité de la recherche > Veganism and paediatric food allergy: two increasingly prevalent dietary issues that are challenging when co-occurring

Veganism and paediatric food allergy: two increasingly prevalent dietary issues that are challenging when co-occurring

Véganisme et allergie alimentaire chez l'enfant: deux sujets diététiques de plus en plus répandus qui posent problème lorsqu'ils se conjuguent

Protudjer JLP, Mikkelsen A. Veganism and paediatric food allergy: two increasingly prevalent dietary issues that are challenging when co-occurring. BMC Pediatr. 2020;20(1):341. Published 2020 Jul 10. doi:10.1186/s12887-020-02236-0

Traduction du résumé

Les régimes végétaliens – définis comme l’exclusion du régime alimentaire de tous les aliments d’origine animale  – sont de plus en plus populaires. Ces dernières années, la prévalence des allergies alimentaires a également augmenté et touche de manière disproportionnée les enfants. Lorsque les régimes végétaliens et les allergies alimentaires se conjuguent, cette combinaison peut être complexe et peut poser des risques de carences nutritionnelles, en particulier pendant l’enfance. Dans cette étude, nous souhaitons résumer les principales préoccupations concernant les régimes végétaliens et les allergies alimentaires, passer en revue la littérature sur ce sujet et fournir quelques suggestions aux professionnels de santé en particulier aux diététiciens et aux nutritionnistes, qui travaillent avec les patients et leur famille végétaliens et allergiques aux aliments. Lorsque l’on travaille avec cette population de patients, il est nécessaire de disposer d’un historique nutritionnel médical régulier et complet, y compris le dépistage de toute carence nutritionnelle éventuelle. De même, le suivi régulier des marqueurs sériques (en particulier l’iode, le fer, le zinc, le calcium, les vitamines B12, D, B2 et A, certains acides gras n-3 et les protéines, qui sont plus abondants dans les aliments d’origine animale que végétale) et des symptômes des maladies comorbides, y compris l’asthme, est important car les maladies comorbides peuvent augmenter les besoins en énergie et en nutriments. Pour les nourrissons et les enfants, l’anthropométrie doit être suivie longitudinalement à intervalles réguliers afin d’identifier tout écart par rapport au schéma de croissance antérieur de l’enfant et de tenir compte de toute augmentation des besoins de croissance et de développement. Les diagnostics corrects, l’éducation et la gestion des allergies doivent être diffusés à la famille de manière claire et appropriée. Les enfants allergiques peuvent avoir des besoins nutritionnels accrus en raison d’une comorbidité. Cette situation est compliquée par l’accumulation de l’allergie alimentaire et du régime végétalien, car tous deux imposent des restrictions alimentaires (limitation des sources de nutriments importants, besoin de variété alimentaire et/ou augmentation de la consommation en raison d’une biodisponibilité réduite).