Phosphore

Page mise à jour le 7 septembre 2022.

Description

Le phosphore est un nutriment essentiel à la santé humaine qui intervient, entre autres, dans de nombreux processus physiologiques tels que la mise en réserve et le transport de l’énergie, la régulation de l’équilibre acidobasique de l’organisme et de la signalisation cellulaire, la minéralisation osseuse et dentaire. De plus, c’est un composant essentiel des membranes biologiques [1]Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), Les références nutritionnelles en vitamines et minéraux, Rapport d’expertise … Voir plus[2]European Food Safety Authority (EFSA), EFSA Panel on Dietetic Products, Nutrition and Allergies (NDA), Scientific Opinion on Dietary Reference Values for phosphorus, 2015.

La carence en phosphore est rarement due à un déficit d’apport mais plutôt à des troubles métaboliques, à une septicémie, à l’alcoolisme chronique ou à des traumatismes majeurs. Les signes cliniques de la carence sont très variables. Parmi eux, on peut citer l’anorexie, l’anémie, la faiblesse musculaire, les douleurs osseuses, le rachitisme chez l’enfant et l’ostéomalacie chez l’adulte.

Références nutritionnelles

Synthèse des références nutritionnelles et des limites supérieures de sécurité [3]Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), Les références nutritionnelles en vitamines et minéraux, Rapport d’expertise … Voir plus. Les références nutritionnelles sont des références journalières et peuvent se compenser sur plusieurs jours.

Classes d'âges
conseillé

conseillé

Limite supérieure de sécurité
Moins de 6 mois
100 mg
Non établie
De 7 à 12 mois
160 mg
De 1 à 3 ans
250 mg
De 4 à 6 ans
440 mg
De 7 à 10 ans
440 mg
De 11 à 14 ans
640 mg
De 15 à 17 ans
640 mg
18 ans et plus
550 mg
Femmes enceintes
550 mg
-
Femmes allaitantes
550 mg
-

Conseils pratiques

Bonnes pratiques alimentaires et aliments ou nutriments à favoriser ou à limiter pour optimiser ses apports.

Meilleures sources alimentaires végétales

Un poster simplifié du tableau ci-dessous est téléchargeable ici. Tous les posters des meilleures sources alimentaires végétales peuvent être consultés et téléchargés ici.

Les aliments présentés ont une teneur moyenne d’au moins 5 % des apports conseillés d’un adulte sans problème de santé particulier. Ils sont triés par teneur moyenne décroissante pour 100 g d’aliment après cuisson pour le premier onglet et avant cuisson pour les quatre autres onglets [4]Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), table Ciqual 2017, Phosphore (mg/100g)[5]United States Department of Agriculture (USDA), Agricultural Research Service, FoodData Central.

Le phosphore est présent en quantité très faible voir négligeable dans les eaux minérales [6]Plus d’informations sur la page Minéraux dans les eaux minérales et dans l’eau du robinet [7]Plus d’informations sur la page Minéraux dans l’eau du robinet, l’eau n’est donc pas une source fiable permettant de contribuer à couvrir ses apports recommandés.

Notes et références

Notes et références
1, 3 Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), Les références nutritionnelles en vitamines et minéraux, Rapport d’expertise collective, mars 2021
2 European Food Safety Authority (EFSA), EFSA Panel on Dietetic Products, Nutrition and Allergies (NDA), Scientific Opinion on Dietary Reference Values for phosphorus, 2015
4 Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), table Ciqual 2017, Phosphore (mg/100g)
5 United States Department of Agriculture (USDA), Agricultural Research Service, FoodData Central
6 Plus d’informations sur la page Minéraux dans les eaux minérales
7 Plus d’informations sur la page Minéraux dans l’eau du robinet